Rechercher

CES CROYANCES QUI RENDENT LA MATERNITÉ MISÉRABLE (partie 1)

Dernière mise à jour : 4 mars

La semaine dernière je me posais la question de savoir si nous sommes capable d’inverser la tendance qui veut que : “Toute une génération de mères qui, bien que toujours plus attentives, compatissantes, impliquées, patientes, informées et éduquées que tout autre groupe de mères depuis la nuit des temps, souffrent tant de doute de soi, insuffisance et de charge mentale.” Après réflexion, je dirai que cela commence par reconnaître les croyances qui se perpétuent et voir à quel point elles impactent nos vies. Qu’en dites-vous ? J’ai donc commencé par dresser une (petite) liste en 8 points. Au fur et à mesure de votre lecture, je vous invite à vous demander où ces croyances semblent être enracinées dans votre vie, puis laissez votre cœur vous dire si elles font VRAIMENT partie de VOTRE VÉRITÉ ou non. On commence :) Croyance n°1. La réussite sociale passe par des carrières lucratives.

Une autre vérité : Nous prenons en main notre vie lorsque nous assumons l'entière responsabilité de nos vies, reconnaissons et surmontons nos peurs et apprenons à nous aimer. La réussite sociale et la maternité ne s'excluent mutuellement que lorsque nous permettons aux autres de définir le succès et le pouvoir pour nous. Croyance n°2. La vie présentée dans les magasins/publicité/instagram… reflète la réalité.

Une autre vérité : La « réalité » qui nous est présentée en tant que consommateurs (c’est-à-dire constamment agréable, bien rangée, organisée, belle et sans défaut) est un mythe des plus séduisants. Parce que nous voulons que nos vies soient moins stressantes et plus abondantes, il est facile de se laisser prendre dans les contes de fées de la vente au détail. Je trouve utile de garder à l'esprit le mot "conte de fées" chaque fois que je vois ce genre de “mascarade”. Croyance n°3. Le désir de rester à la maison avec vos enfants signifie un manque de motivation, d’intelligence, ou de compétence.

Une autre vérité : La liberté de choix est encore une réalité tellement nouvelle pour les femmes dans notre culture que le choix de rester à la maison a été injustement associé à l'oppression même à laquelle nos ancêtres ont tant lutté pour échapper. Il est essentiel (pour les femmes, les enfants, l'intégrité des familles et la guérison de l'humanité) de ne pas se contenter de l'extrême opposé (stigmatiser les parents au foyer) mais d'encourager et de soutenir l'intuition des mères, dont l'épanouissement est une véritable indicateur de liberté. Croyance n°4. Un désir de travailler à l'extérieur de la maison signifie un moindre degré d'amour ou d'attachement pour vos enfants.

Une autre vérité : L'intuition de certaines femmes les amène à réaliser qu'elles doivent continuer à travailler pour s'occuper au mieux de leurs enfants. Stigmatiser les mères qui travaillent loin de chez elles est tout aussi destructeur et diviseur que son contraire. Au lieu de cela, nous pourrions choisir de concentrer notre attention (en tant que société et en tant qu'individus) sur le soutien du lien parent/enfant, quoi que cela signifie pour chaque famille. Les changements sociaux tels que les avantages pour les employés à temps partiel, les congés de maternité (bien) plus longs, que ce soit pour les mères comme pour les pères, et les initiatives de renforcement de la communauté sont un endroit beaucoup plus stimulant pour concentrer notre énergie que les «guerres de mamans» qui affaiblissent actuellement notre capacité à déterminer et à créer ce que nous voulons vraiment. Croyance n°5. Nous pouvons éviter de « gâcher nos enfants » en faisant plus de bonnes choses pour eux.

Une autre vérité : la parentalité parfaite est une illusion. Peu importe à quel point vous essayez, vous allez avoir un impact sur vos enfants d'une manière que vous ne voulez pas nécessairement ou que vous n'avez pas l'intention de faire. Bien que cela n'ait jamais été différent, la maternité selon ces croyances a rendu la perfection ou la quasi-perfection possible. Chaque être humain sur la planète est ici pour affronter, surmonter et grandir au-delà de ses défis. Ce n'est pas votre travail d'être parfait, et la poursuite de cet objectif ne profitera pas nécessairement à vos enfants. C’est VOTRE travail d'être VOUS. Cette version de vous EST ce dont vos enfants ont le plus besoin. Croyance n°6. L'équilibre est ce que nous recherchons le plus.

Une autre vérité : l'équilibre est surestimé et facile à commercialiser ! Tenter de maintenir un équilibre dans votre vie (pendant plusieurs minutes d’affilée je veux dire 😅) revient à tenir le poirier pendant plusieurs heures : ce n'est pas seulement épuisant, cela demande tellement de concentration que vous finissez par manquer la richesse tout autour vous. Je préfère de loin le concept de recentrage et d’alignement. Une fois que nous avons trouvé notre centre (ce qui peut nécessiter de creuser en profondeur), il y a toujours la possibilité de retourner à cet endroit puissant à l'intérieur, quel que soit le déséquilibre perçu tout autour de nous. Croyance n°7. Nous court-circuitons nos enfants chaque fois que nous investissons dans nos propres besoins, désirs et intérêts. Une autre vérité : Il est de NOTRE RESPONSABILITÉ n°1 d'apprendre et de prendre soin de nous. Cela nous permet de devenir une mère à partir du bon endroit, nourri et authentique. Ignorer nos propres besoins conduit au ressentiment et compromet la connexion avec tout le monde dans nos vies. Croyance n°8. La culpabilité est le prix que nous devons payer pour l'amour que nous éprouvons. Une autre vérité : la culpabilité est l'un des nombreux prix que nous payons pour des pensées incontrôlées. Dites vous que plus votre conscience de vous-même, votre amour-propre et votre propre respect sont profonds, moins ces émotions épuisantes ont de pouvoir sur nos vies. Cette liste n’est vraiment pas exhaustive. J’ai encore plein d’idées mais je vous les réserve pour la prochaine fois dans ma newsletter ;) Si cela vous inspire et que vous avez des idées, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire ou à m'envoyer un email. En attendant, prenez bien soin de vous (et de vos enfants) ! A très bientôt, Anaïs *********************************** Annonces et offres :

  • J'ai actuellement quelques ouvertures pour des clients 1:1. Si vous pensez pouvoir bénéficier d'un soutien sérieux pour naviguer dans la maternité consciente et créer une réalité plus autonome et vivifiante pour vous-même, je serais honorée de parler avec vous. Envoyez moi un email en répondant à cet newsletter.

  • Pour plus d'informations sur mon travail et/ou pour vous inscrire, cliquez ICI. Ça peut vraiment aller mieux et vous n'avez pas à y aller toute seule ;)

  • Inscrivez-vous pour recevoir votre dose d'inspiration, de libération, de clarté et de communauté directement dans votre boîte mails et soyez les premier.es à connaître les dernières offres et plus encore. C’est par ICI.



6 vues0 commentaire