Rechercher

LA PARENTALITÉ CONSCIENTE (partie 2) Et si la parentalité consciente n’était qu’un idéal ?

Dernière mise à jour : 29 mars

La semaine dernière je vous parlais de ces mamans et de leur volonté de bien faire avec parfois l’impression de faire des coups d’épée dans l’eau.


Je prenais l’exemple du sujet de la discipline dans lequel, malgré tous nos efforts, la réalité semble bien souvent plus intimidante et décourageante que douce et consciente.


J’entends des “je lui ai mis une petite fessée, c’était plus fort que moi”. Et je comprends tellement cette réaction. J’ai moi aussi des envies d’être violente parfois.


L’autre jour, mon aînée est partie en trotinette loin, loin devant ; tellement loin que je ne la voyais plus en visu. J’ai tenté de la rattrapée mais à l’époque, j’avais la poussette pleine de couches et autres courses, Théa en portage…et il faisait nuit. Comment vous dire que j’ai couru en vain un bon moment sans voir April. Au bout de quelques looooooongues minutes, j’ai fini par la retrouver. Je l’ai attrapé par le bras fermement et j’ai hurlé de toutes mes forces. J’ai eu tellement peur. Les images que j’avais en tête n’était pas reluisante. J’avais envie de la frapper. Je n’en ai rien fait car j’ai appris à ravaler cette pulsion, à la maîtriser. Cette pulsion est un réflexe que nous avons. C’est une programmation inconsciente.


Nous pouvons déprogrammer tout cela.

Ce qui s’applique à la discipline s’applique à tout autre domaine. La réalité de la parentalité, telle que nous la connaissons aujourd’hui, semble souvent plus intimidante et décourageante que douce, consciente ou créative.


Je suis sûre que si nous devions avoir un aperçu de la majorité des familles, nous verrions que même les parents les plus conscients crient plus qu'ils ne sont fiers, donnant parfois la fessée, faisant honte, ou en proie à des moments d'épuisement total allant parfois jusqu’au burn out.


Je le sais parce que j'entends vos histoires tous les jours, chères mamans.


Je le sais aussi, parce que je suis l’une d’entre vous.


Malgré tous nos efforts et toutes nos évolutions, nous semblons toujours être en difficulté…


Ne sommes-nous pas encore assez conscients ?


Voici une vision un peu différente des choses :


Et si la parentalité consciente n’était qu’un idéal ?


Cela signifierait que cette parentalité a énormément relevé la barre de ce que les parents pensaient possible de faire en matière de parentalité.


Une image a été peinte/construite pour nous d'une relation interconnectée, holistique et spirituelle avec nos enfants.


C’est bon ce que je raconte hein ? :)


C'est beau, oui, comme un idéal.


C’est tellement beau que ça a le pouvoir d’être incroyablement décourageant pour des millions de parents (en particulier les mères, qui sont toujours responsables de la grande majorité des soins quotidiens des enfants).


On pourrait aussi reconnaître à quel point nous sommes culturellement éloignés moyens que nous devrions avoir pour obtenir cet idéal.


La perfection n’existe pas !


Augmenter les attentes tout en diminuant les structures de soutien va tout simplement à l'encontre des lois de la nature.


Nous ne pouvons pas couper un arbre de ses racines et attendre qu’il produise encore plus d'ombre ou de fruits que lorsqu'il était connecté à sa source de stabilité et de nourriture.


Pour faire et être plus que jamais dans la parentalité consciente, les parents ont besoin de plus de soutien que jamais, pas moins.


Nous sommes confrontés en l'absence de grands-parents dans nos foyers, d’autres parents dans nos communautés et de meutes d'enfants errants dans nos quartiers à un défaut de ressource. Nous ne sommes pas fait pour élever un enfant seul.e.


Il faut un village pour élever un enfant.


Prenez bien soin de vous et de vos enfants !! mais surtout de vous. C’est le meilleur cadeau que vous pouvez faire à votre enfant !


A très bientôt,


Anaïs


Ce sujet vous parle ? Répondez à en commentaire :) C’est toujours enrichissant pour tout le monde et ça fait avancer les consciences.


**************


Annonces et offres :


  • Envie d’un accompagnement individuel ? Si vous pensez pouvoir bénéficier d'un soutien sérieux pour naviguer dans la maternité consciente et créer une réalité plus autonome et épanouissante pour vous-même, je serais honorée de parler avec vous. Envoyez moi un message ICI.


  • Pour plus d'informations sur mon travail et/ou pour vous inscrire, cliquez ICI. Ça peut vraiment aller mieux et vous n'avez pas à y aller toute seule ;)


  • Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir votre dose d'inspiration, de libération, de clarté et de communauté directement dans votre boîte mails et soyez les premier.es à connaître les dernières offres et plus encore. C’est par ICI.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout